Fermer
#Commandes - #Coronavirus - #Jean-Philippe Imparato - #Peugeot

Peugeot annonce une forte hausse des commandes malgré une année chaotique marquée par la crise du coronavirus

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

« Pas de crise de l’auto chez Peugeot », a annoncé ce lundi sur BFM Business Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot. En effet, alors que le marché a fortement ralenti du fait du Covid-19, le carnet de commande mondial de la marque au lion est en hausse de 42 %. « C’est bon signe pour le mois de septembre, et maintenant il faut construire les voitures commandées », explique le dirigeant, précisant que les livraisons s’étaleront entre septembre et novembre.

Si les ventes aux particuliers ont normalement progressé (+ 16 %), celles des entreprises ont fait bondir les ventes. « On est à + 32 %. Le marché des entreprises n’est pas en hausse, mais nous, on est plutôt pas mal », se félicite M. Imparato.

Autre satisfaction pour Peugeot, la bascule électrique s’est accélérée avec des commandes en hausse de 25 % pour cette motorisation. Jean-Philippe Imparato rappelle l’arrivée prochaine de deux nouvelles voitures 100 % électriques. « Ce mouvement est inéluctable, après les véhicules pour les particuliers, tous les utilitaires vont basculer sur l’électrique », indique-t-il. Pour le directeur général de Peugeot, ce succès est à mettre sur le compte de deux nouveaux modèles : la 208 et le 3008.

L’enjeu repose désormais sur la fabrication des véhicules commandés. Le groupe a annoncé le recrutement de 1 800 collaborateurs répartis sur les sites de Rennes et Sochaux. Ces emplois concernent principalement des intérimaires. « C’est ce qui nous permet de faire face à des marchés complètement dingues. En avril, on était à – 90  %, juin et juillet + 5 %, en août à – 9 % pour l’instant, l’année sera entre – 20 % et – 30 % », résume le patron de Peugeot.

BFMTV.COM (31/8/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.