Fermer
#Pénurie de semiconducteurs - #Production - #PSA - #Stellantis - #Usine

Pénurie de semiconducteurs : l’usine PSA de Rennes à l’arrêt la semaine prochaine

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La production de l’usine Stellantis (PSA) de Rennes-La Janais, où travaillent environ 2 000 personnes, sera quasiment à l’arrêt toute la semaine prochaine en raison d’un problème d’approvisionnement de pièces.

« L’usine sera à l’arrêt à partir de lundi 13h00 jusqu’au vendredi soir, avec une reprise lundi 26 avril », a indiqué le service Communication de l’usine.

La production a déjà été stoppée mi-mars et la semaine dernière, « avec quatre séances de travail annulées », à cause « de la crise de semiconducteurs qui touche toute l’industrie et notamment la construction automobile ».

Situé à une dizaine de kilomètres au sud de Rennes, le site de la Janais, construit en 1961, s’étend sur 138 hectares et est l’une des principales usines françaises du groupe.

Le site produit la Peugeot 5008 et le C5 Aircross et a sorti près de 94 000 véhicules des chaînes en 2020, dont 80 % sont exportés dans 150 pays.

La production de la Peugeot 308 à Sochaux (Doubs) a également été récemment affectée en raison de la pénurie mondiale de semiconducteurs.

AFP (16/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.