Fermer
#Nissan - #Prévisions - #Résultats

Nissan relève plusieurs de ses prévisions annuelles après un 3ème trimestre en amélioration

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a une nouvelle fois allégé ses prévisions de pertes annuelles, après un troisième trimestre 2020-2021 en amélioration malgré un résultat net toujours dans le rouge.

Nissan s’attend désormais à une perte nette annuelle de 530 milliards de yens (4,18 milliards d’euros), contre une prévision précédente de – 615 milliards de yens. Il a aussi significativement réduit sa prévision de perte annuelle opérationnelle, attendue dorénavant à – 205 milliards de yens contre – 340 milliards de yens précédemment.

Sur le trimestre écoulé, sa perte nette s’est limitée à 37,8 milliards de yens (près de 300 millions d’euros) et le groupe a renoué avec un bénéfice d’exploitation (27,1 milliards de yens, en hausse de 19,4 %). Le chiffre d’affaires s’est établi à 2 224,8 milliards de yens (17,6 milliards d’euros), en repli de 11,1 %.

Le groupe a mis ces progrès sur le compte de ses efforts de réductions des coûts, tant au niveau du marketing et de sa production que de ses coûts fixes. « L’amélioration devient évidente à chaque nouveau trimestre », s’est félicité Nissan. Le groupe s’était déjà montré en novembre un peu moins pessimiste qu’initialement quant à ses perspectives annuelles.

Le groupe a toutefois abaissé son objectif annuel de chiffre d’affaires, qu’il avait relevé en novembre, en raison de la persistance de la pandémie de coronavirus et de l’impact de la pénurie de semiconducteurs affectant actuellement l’industrie automobile mondiale. Nissan s’attend désormais à un chiffre d’affaires annuel de 7 700 milliards de yens (60,8 milliards d’euros), ce qui constituerait une chute de 22 % par rapport à 2019-2020. Il visait précédemment un chiffre d’affaires de 7 940 milliards de yens.

Il a également abaissé de 150 000 unités sa prévision de ventes annuelles en volume, à 4 millions de véhicules.

Enfin, Nissan indique que son résultat au titre du troisième trimestre de son exercice fiscal 2020-2021 (période du 1er octobre au 31 décembre 2020), après retraitements IFRS, se traduira dans le résultat net du quatrième trimestre 2020 de Renault par une contribution négative estimée à – 123 millions d’euros.

AFP (9/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.