Fermer
#Nissan - #Prévisions - #Résultats financiers

Nissan est resté dans le rouge sur son deuxième trimestre mais se montre un peu moins pessimiste

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Nissan a subi une nouvelle perte nette sur son deuxième trimestre de 2020-2021, mais celle-ci a été beaucoup plus limitée qu’en début d’exercice, permettant au constructeur d’améliorer ses prévisions annuelles.

La perte nette s’est établie à 44,4 milliards de yens (357,8 millions d’euros) sur le trimestre fiscal juillet-septembre 2020, contre un bénéfice net de 59 milliards de yens un an plus tôt. Mais cette perte est plus de six fois inférieure à celle qu’il avait subie au début de son exercice (avril-juin), laquelle s’était élevée à 285,6 milliards de yens, au pire moment du choc économique provoqué par la pandémie mondiale.

Grâce à l’amélioration de ses performances, Nissan s’attend désormais à une perte nette de 615 milliards de yens (4,95 milliards d’euros) pour l’ensemble de l’exercice qui s’achèvera fin mars, un peu moins importante que sa prévision initiale (670 milliards de yens).

Il a également réduit sa prévision de perte opérationnelle pour l’année, à 340 milliards de yens, contre 470 milliards de yens précédemment. Le groupe a par ailleurs relevé son objectif annuel de chiffre d’affaires, passé à 7 940 milliards de yens (63,9 milliards d’euros), contre 7 800 milliards de yens auparavant. Cela signifierait un repli de 19,6 % comparé à 2019-2020.

De juillet à septembre, Nissan a enregistré une légère perte opérationnelle, de 4,8 milliards de yens, contre un bénéfice de 30 milliards de yens un an plus tôt. Son chiffre d’affaires trimestriel s’est établi à 1 918,5 milliards de yens (15,5 milliards d’euros), une baisse toujours très marquée sur un an (- 27 %), mais en forte progression (+ 63,4 %) par rapport à son premier trimestre.

En volume, Nissan table sur des ventes de 4,16 millions de véhicules en 2020-2021 (contre 4,9 millions en 2019-2020).

AFP (12/11/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.