Fermer
#Allemagne - #Coopération - #Hydrogène - #Infrastructure - #Iveco - #Nikola - #OGE

Nikola et Iveco s’associent avec OGE pour développer un réseau de distribution d’hydrogène en Allemagne

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La start-up américaine Nikola et le constructeur de véhicules utilitaires Iveco ont conclu un partenariat avec le distributeur de gaz OGE (Open Grid Europe) pour développer un réseau d’hydrogène au service des poids lourds en Allemagne.

Les trois sociétés ont indiqué dans un communiqué avoir signé une lettre d’intention en vue d’une collaboration, « visant à mettre en place une structure commerciale pour le transport de l’hydrogène via un réseau de pipelines, depuis les sites de production jusqu’aux stations de ravitaillement en hydrogène ».

Nikola, qui conçoit des camions électriques et à hydrogène, pilotera l’installation de points de ravitaillement en hydrogène « à des endroits clés, soutenus par les systèmes de distribution d’hydrogène d’OGE ».

OGE, qui contrôle 12 000 km de pipelines en Allemagne, s’engage de son côté « à mettre en place une infrastructure de pipelines pour le transport de l’hydrogène entre les sites de production et les points clés de distribution », a déclaré Thomas Hüwener, directeur technique de l’entreprise.

Iveco a pris une participation dans Nikola en septembre 2019 et les deux partenaires développent en commun des poids lourds électriques et à hydrogène, dont les tests sont prévus pour 2021 et 2023.

« Nous sommes convaincus que cette collaboration va donner naissance à une solution de ravitaillement en carburant à long terme, extrêmement intéressante qui, selon nous, fera progresser l’industrie et permettra l’adoption des technologies de pile à combustible à l’échelle mondiale », a déclaré Pablo Koziner, responsable des activités commerciales de Nikola.

L’hydrogène, qui permet un remplissage rapide et promet une autonomie importante en ne rejetant que de la vapeur d’eau, est une des options explorées par plusieurs constructeurs d’utilitaires pour leur transition énergétique.

AFP (14/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.