Fermer
#Accusations - #Bourse - #Etats-Unis - #Nikola

Nikola, accusé d’être « une fraude complexe », recule à Wall Street

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La start-up américaine Nikola, spécialisée dans les véhicules utilitaires électriques et à hydrogène, a plongé en Bourse le 10 septembre après la publication d’un rapport du cabinet Hindenburg Research accusant l’entreprise, qui vient de nouer un partenariat majeur avec General Motors, d’être une « fraude complexe fondée sur des dizaines de mensonges » racontés au fil des ans par son fondateur Trevor Milton. Le cabinet accuse également M. Milton d’avoir « induit ses partenaires en erreur (…) en prétendant faussement disposer d’importantes technologies ». Il lui reproche en outre d’avoir nommé son frère à un poste technique important sans que ce dernier n’ait l’expertise requise. 

Nikola, qui ne produit pour l’instant aucun véhicule, a rapidement réfuté ces accusations, auxquelles M. Milton a assuré sur Twitter qu’il répondrait en détail. « Nous ne vacillerons pas à cause d’un rapport rempli d’informations trompeuses visant à manipuler notre action », a indiqué la société. General Motors, de son côté, a affirmé avoir « toute confiance » en la capacité du partenariat à « créer de la valeur ».

Le tire Nikola avait bondi de plus de 40 % après l’annonce de l’accord avec GM le 8 septembre. La société valait près de 19 milliards de dollars à Wall Street mardi soir. 

AFP (10/9/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.