Fermer
#Mitsubishi - #Prévisions - #Résultats

Mitsubishi a revu en légère hausse ses prévisions de résultats grâce à une cure d’austérité

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mitsubishi Motors a amélioré mardi ses prévisions 2020-2021, grâce notamment à des réductions de coûts, tout en prévoyant toujours de rester déficitaire sur l’ensemble de l’exercice.

Le groupe table désormais pour l’ensemble de son exercice se terminant fin mars sur une perte nette de 330 milliards de yens (2,6 milliards d’euros) au lieu de 360 milliards précédemment, après une perte beaucoup plus modeste de 25,8 milliards de yens en 2019-2020.

Mitsubishi prévoit sur la même période une perte opérationnelle de 100 milliards de yens (788,8 millions d’euros) contre 140 milliards précédemment, alors qu’il avait réalisé un bénéfice opérationnel de 12,8 milliards de yens en 2019-2020. Sa perte opérationnelle annuelle devrait être plus limitée, grâce notamment à d’importants efforts de réductions des coûts de  fonctionnement de ses usines, de ses services administratifs et de sa recherche-développement. Son objectif de chiffre d’affaires pour 2020-2021 a en revanche été très légèrement abaissé, à 1 460 milliards de yens (11,5 milliards d’euros) au lieu de 1 480 milliards précédemment, ce qui représenterait une chute de 36 %.

Ses ventes sur les neuf premiers mois de 2020-2021 sont en très forte baisse dans sa principale région d’activité, l’Asie du Sud-Est (- 51 %), mais aussi en Europe (- 64,4 %) en Amérique du Nord (- 48,1 %) et dans une moindre mesure au Japon (- 13 %).

Sur son troisième trimestre seul (octobre-décembre), son chiffre d’affaires a baissé de 30 %, à 377,8 milliards de yens (3 milliards d’euros). Le groupe a subi une perte nette trimestrielle de 34,1 milliards de yens (269 millions d’euros), après avoir déjà été dans le rouge un an plus tôt (- 14,4 milliards de yens). Il a essuyé une très légère perte opérationnelle de 4,1 milliards de yens (32,3 millions d’euros) sur la même période, une nette amélioration par rapport aux deux premiers trimestres de l’exercice en cours.

AFP (2/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.