Fermer
#Concessions - #Europe - #MG

MG poursuit son expansion en Europe

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La marque MG, relancée par le géant chinois de l’automobile SAIC, va poursuivre son expansion en Europe avec de nouveaux véhicules électriques, a annoncé sa direction le 16 mars.

Déjà présente dans huit pays européens, la marque va proposer ses véhicules en Allemagne, Italie, Espagne, au Portugal et en Suède.

MG compte ouvrir 200 nouveaux points de vente en 2021, qui s’ajouteront aux 100 déjà ouverts, a souligné le patron de MG en Europe, Matt Lei, lors d’une conférence de presse en ligne.

Deux ans après le lancement de sa nouvelle gamme, le constructeur veut doper ses ventes, qui restent faibles : il a vendu près de 26 000 véhicules en 2020 en Europe, surtout au Royaume-Uni (18 400 unités), son marché d’origine où sa gamme est plus large, selon les chiffres du cabinet Marklines.

La marque a également vendu des véhicules sur les marchés les plus électrifiés du continent, en Norvège (3 700 unités), aux Pays-Bas (près de 2 200 unités), et en France (650 unités).

MG veut se positionner sur le marché des hybrides et des électriques avec des véhicules aux tarifs très compétitifs, fabriqués en Chine. La marque a annoncé deux nouveaux modèles pour l’Europe, proposés à partir de l’été 2021 : le Marvel R, un SUV dynamique adapté d’un modèle vendu par SAIC en Chine, et le MG5, variante restylée d’un break électrique déjà en vente au Royaume-Uni.

La marque anglaise MG (Morris Garages), fondée en 1924, a notamment appartenu à Rover, British Aerospace et BMW avant de faire faillite en 2005 et d’être reprise par la suite par Shanghai Automotive Industry Corp (SAIC).

AFP (16/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.