Fermer
#MBF Aluminium - #Redressement judiciaire

MBF Aluminium placé en redressement judiciaire

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le sous-traitant automobile MBF Aluminium, qui emploie 260 salariés permanents et 40 intérimaires à Saint-Claude (Jura), a été placé en redressement judiciaire le 4 novembre, a-t-on appris auprès de sa direction. Le tribunal de commerce de Dijon a prononcé la mise en redressement judiciaire pour une période de six mois et fixé une audience intermédiaire à début février, a annoncé à l’AFP Adeline Munarolo, directrice générale de la fonderie MBF Aluminium.

Le fabricant de carters de moteurs et d’éléments de boîtes de vitesses s’est trouvé dans l’incapacité de rembourser ses dettes, ce qui a entraîné sa déclaration de cessation de paiements la semaine dernière, ont précisé des sources syndicales. La dette fiscale et sociale réclamée par la direction générale des finances publiques s’élève à 7 millions d’euros, a indiqué Mme Munarolo. Cette dernière estime l’entreprise viable du fait qu’elle a entamé son virage vers l’hybride et l’électrique à partir des moteurs thermiques, son débouché traditionnel.

La réduction de moitié de l’effectif de MBF Aluminium est préconisée par l’étude du cabinet Roland Berger sur la fonderie automobile française, publiée en juin dernier, au titre de la « consolidation » de ce secteur. L’entreprise a déjà connu deux dépôts de bilan, en 2007 puis en 2012, avant d’être reprise par ses actionnaires actuels, le groupe britannique CMV et un entrepreneur italien.

AFP (4/11/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.