Fermer
#Coronavirus - #Emmanuel Macron - #filière automobile - #Plan de soutien

M. Macron annonce un plan de huit milliards d’euros pour l’automobile

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Emmanuel Macron a présenté le 26 mai « un plan historique » de « plus de huit milliards d’euros » pour secourir la filière automobile, fortement affectée par la crise du coronavirus, et la moderniser pour faire de la France une championne des véhicules électriques. « L’Etat apportera un peu plus de 8 milliards d’euros d’aide au secteur », a déclaré le Président en prononçant un discours dans l’usine Valeo d’Etaples (Pas-de-Calais). L’objectif est de « faire de la France la première nation productrice de véhicules propres en Europe en portant à plus d’un million par an sous cinq ans la production de véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hybrides » dans le pays, a-t-il annoncé, aux côtés des ministres de la Transition écologique Elisabeth Borne et de l’Economie Bruno Le Maire.

Pour relancer les ventes, qui ont dégringolé durant la crise, M. Macron a annoncé une hausse du bonus écologique à 7 000 euros pour l’achat de véhicules électriques par les particuliers et à 5 000 euros pour les entreprises, ainsi que la création d’un bonus de 2 000 euros pour les hybrides rechargeables. Est également prévu un renforcement du dispositif de prime à la conversion qui bénéficie aux ménages modestes pour l’achat d’un véhicule neuf contre la mise à la casse d’un vieux véhicule. « Un particulier qui met au rebut son véhicule polluant diesel ou à essence » recevra une aide de 3 000 euros, augmentée à 5 000 euros en cas d’achat d’un véhicule électrique, a-t-il expliqué. Selon le chef de l’Etat, les « trois quarts des Français seront éligibles », la mesure s’appliquant à un revenu fiscal de référence inférieur à 18 000 euros net.

AFP (26/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.