Fermer
#Abonnement - #Electrique - #Geely - #Lynk&CO

Lynk&Co (groupe Geely Auto) revendique un positionnement inédit en Europe

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La marque chinoise Lynk&Co, propriété de Geely Auto (50 %), Geely Holding (20 %) et Volvo Cars (30 %) a débarqué en Europe, à Amsterdam, en octobre 2020. Sa particularité consiste à vendre un abonnement à l’automobile, comme Netflix le propose pour l’industrie cinématographique. Son président, Alain Visser, ancien vice-président de Volvo Cars en charge du marketing des ventes et du service client, indique que la présence physique de Lynk&Co est beaucoup plus réduite que celle d’une marque automobile normale. « En octobre 2020, le premier Club européen de Lynk&Co a ouvert. […] Nous prévoyons une quinzaine de clubs en Europe. Le prochain ouvrira à Göteborg, en Suède, la ville où nous sommes implantés, puis Berlin dont l’inauguration est prévue mi-2021 et Paris pour la seconde moitié de 2021. L’année prochaine, nous prévoyons d’ouvrir 6 clubs à Göteborg, Berlin, Paris, Barcelone, Milan et Anvers », annonce-t-il.

« Le design [du seul] véhicule [proposé par Lynk&Co] tout comme son ingénierie ont été réalisé en Suède dans le centre, chez CEVT (China Euro Vehicle Technology) qui un centre d’ingénierie basé en Suède, partagé entre Volvo et Geely. La plateforme, qui s’appelle CM1, est la base de la Volvo XC40 aussi bien que de la Polestar 2. La production se déroule en Chine, dans l’usine Yuyao dédiée à Lynk&Co, dans la ville de Ningbo. Pour l’instant, seul ce modèle est assemblé là-bas », explique le dirigeant.

« Nous avons deux concepts : le principal pour l’Europe est celui qui, contre un abonnement mensuel de 500 euros permet de devenir membre d’un club. C’est un abonnement identique dans tous les pays qui permet de rouler dans un SUV PHEV, et qui inclut la voiture, l’assurance, les services, ainsi que l’accès, en tant que membre d’une communauté, à de nombreux évènements qui peuvent être des festivals de musique, des concerts, des ouvertures de nouveaux bars, des fashion shop… Devenir membre revient à obtenir plus qu’une voiture et plus qu’un accès à la mobilité mais une expérience. Bien sûr, vous pourrez aussi acheter la voiture. En France, son prix sera de 41 500 euros, car nous n’avons pas d’option. Tout est inclus », détaille M. Visser.

« Toutes les marques automobiles essaient par tous les moyens de vous garder au sein de leurs concessions. Chez nous c’est totalement le contraire puisque le service est inclus dans l’abonnement de 500 euros. Chaque fois que votre voiture devra être gérée en après-vente, cela viendra grever notre rentabilité. C’est donc dans notre ADN d’avoir un service de très haute qualité car nous n’avons pas l’intention de vous voir trop souvent pour l’après-vente. Pour autant que je sache, nous sommes les seuls à proposer cette approche », remarque-t-il.

JOURNALAUTO.COM (14/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.