Fermer
#Accord - #Etats-Unis - #Poursuites - #UAW

L’UAW a conclu un accord avec les autorités américaines

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’UAW, le puissant syndicat américain de l’automobile, a accepté le 14 décembre d’engager des réformes importantes sous la supervision des autorités américaines pour solder des accusations de fraude et de corruption qui l’éclaboussent depuis plusieurs années et ont conduit à la condamnation de plusieurs de ses dirigeants.

S’il est validé par un juge, l’accord annoncé par le ministère américain de la Justice mettra fin aux poursuites au pénal et au civil contre le syndicat. Il prévoit la nomination, pour six ans, d’un inspecteur indépendant qui disposera de pouvoirs coercitifs et pourra mener d’éventuelles enquêtes sur de nouvelles accusations de fraude ou de corruption au sein de l’organisation ; cet inspecteur ne pourra en revanche pas intervenir dans les négociations menées par l’UAW avec les groupes automobiles, principalement General Motors, Ford et FCA. Le syndicat s’est aussi engagé à organiser un référendum à bulletins secrets auprès de ses adhérents pour savoir s’ils veulent ou non modifier la façon dont sont désignés leurs dirigeants ; ces derniers sont actuellement choisis selon un mode de suffrage indirect, via des délégués. Il versera en outre 1,5 million de dollars aux services fiscaux.

L’accord conclu entre les autorités et le syndicat « s’appuie sur les nombreuses réformes engagées par l’UAW au cours des 13 derniers mois » et reflète « le dur travail effectué pour mettre en oeuvre les changements structurels et culturels nécessaires », a souligné le président actuel de l’UAW, Rory Gamble. « Mon but ultime est de transmettre à mon successeur un syndicat propre, réformé et éthique », a-t-il ajouté.

AFP (14/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.