Fermer
#Alpine - #Electrique - #Lotus - #Partenariat

Lotus s’allie avec Alpine dans l’électrique

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’emblématique fabricant de voitures de luxe anglaises Lotus, qui vient de signer un accord de collaboration avec Alpine, branche sportive de Renault, prévoit grâce à cette coentreprise de développer des voitures de sport électriques.

Uday Senapati, directeur de la stratégie d’entreprise et des produits de Lotus, estime que cette collaboration peut aller au-delà et concerner notamment la chaîne d’approvisionnement ou des infrastructures industrielles. Il se dit ouvert à d’autres accords de la sorte, qui lui semblent cruciaux pour survivre à la profonde crise sectorielle.

« Nous collaborons sur plusieurs aspects, le principal étant un châssis de voiture de sport tout électrique. Il sera mis au point par les ingénieurs de Lotus et donnera lieu pour nous à une ligne de voitures de sport. Nous espérons lancer ces nouvelles voitures de sport électriques au milieu de la décennie. Alpine développera ses propres voitures de sport avec nous, à partir du même châssis. Ensuite, nous aurons une collaboration technique. Nous avons une formidable expertise en voitures de sport, eux dans les moteurs à propulsion aérodynamique et notamment dans l’électrification des voitures de course. La formule 1 est un autre domaine de collaboration que nous étudions mais pas le principal », explique M. Senapati.

« Le lancement de l’Evija [premier modèle tout électrique de la marque de luxe, qui prévoit d’en produire 130 pour un prix de base de 2 millions de livres l’unité] a rencontré des difficultés, notamment pour tester la voiture au vu des restrictions de déplacement actuelles. La voiture doit être testée à travers le monde. Nous aurons des nouvelles à donner d’ici à quelques semaines, elle entrera en production et sera commercialisée cette année », ajoute le dirigeant.

M. Senapati estime que Lotus est bien positionné pour relever les défis de 2021. « Nos résultats 2020 le montreront, nous avons enregistré une croissance de 4,4 % de nos ventes pendant l’année la plus difficile de l’histoire récente. Je ne peux pas dire toutefois que 2021 sera bien meilleure que 2020, cette année sera une année de transition, nous lancerons de nouveaux véhicules, mais nous aurons une bonne année », prévoit-t-il.

AFP (20/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.