Fermer
#ACEA - #Camions - #Electrique - #Hydrogène - #Infrastructures de recharge - #Union Européenne

L’infrastructure de recharge et de ravitaillement pour les camions à faibles et zéro émission doit être développé en Europe

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les constructeurs européens de camions se sont pleinement engagés à atteindre la neutralité carbone dans le transport routier de marchandises d’ici à 2050 au plus tard. Les véhicules à faibles et surtout zéro émission joueront un rôle crucial dans l’atteinte de cet objectif, et leur nombre ainsi que leur autonomie augmenteront rapidement au cours des prochaines années.

Cependant, comme le montre le document de synthèse présenté  par  l’Acea, l’infrastructure indispensable pour exploiter, charger et ravitailler ces camions est presque totalement absente.

La révision de l’AFID (Directive sur l’Infrastructure des Carburants Alternatifs) offre l’occasion de fixer des objectifs d’infrastructure spécifiques et contraignants à l’échelle européenne et au niveau des Etats membres pour les véhicules lourds à faibles et zéro émission.

L’AFID doit être révisée pour tenir compte des exigences des véhicules lourds et faciliter le déploiement rapide d’un réseau dense de recharge et de ravitaillement dans tous les Etats membres européens. Elle devrait notamment fixer un objectif de 10 000-15 000 points de recharge publics au plus tard en 2025, et de 40 000-50 000 points de recharge au plus tard en 2030.

De plus, un objectif d’au moins 40 000 chargeurs publics de nuit d’une puissance inférieure (100 kW) dans les aires de stationnement des camions le long des routes devrait être fixé pour 2030.

Afin de garantir que le nombre nécessaire de points de recharge soit disponible d’ici à 2025 et 2030 dans tous les Etats de l’UE, des objectifs contraignants devraient être fixés pour chaque Etat membre. En outre, un objectif d’environ 300 stations de ravitaillement en hydrogène adaptées aux camions d’ici à 2025 et d’au moins 1 000 d’ici à 2030 devrait être fixé.

De plus, un site de ravitaillement en hydrogène devrait être disponible tous les 200 km sur le réseau central TEN-T d’ici à 2030. Une station de ravitaillement en hydrogène pour camions devrait avoir une capacité journalière minimale d’au moins six tonnes de H2 avec au moins deux distributeurs par station.

COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (18/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.