Fermer
#Emploi - #Ligier - #Plan de relance

Ligier devrait créer 100 emplois supplémentaires d’ici à 2023 avec le soutien du plan de relance

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le constructeur de voiturettes Ligier devrait créer 100 emplois supplémentaires d’ici à 2023 avec le soutien du plan de relance, a indiqué le ministre de l’Economie Bruno Le Maire.

Un soutien financier étatique de 3,4 millions d’euros doit intervenir dans le cadre d’un plan stratégique d’un total de 20 millions d’euros, qui prévoit le développement d’un nouveau véhicule sans permis 100 % électrique, la dépollution de ses moteurs thermiques et la modernisation de son outil productif.

« Ça va donner un coup de booster spectaculaire à la production de Ligier ici à Vichy, et ça va créer des emplois », a souligné M. Le Maire, en visite le 5 mars chez l’entreprise à Abrest, près de Vichy (Allier). « L’idée est d’avoir 100 emplois industriels d’ici à deux ans chez Ligier », a-t-il précisé.

Ligier compte plus de 400 salariés répartis sur deux sites de production en France, à Abrest, ainsi qu’à Boufféré (Vendée).

Le groupe a récemment été racheté par le fonds d’investissement Edify (ex-Somfy Participations) aux côtés du dirigeant de l’entreprise François Ligier. L’entreprise – avec ses marques Ligier et Microcar – revendique la place de « coleader sur le marché européen des véhicules sans permis pour les particuliers et des véhicules utilitaires légers, principalement électriques ». Elle dispose d’un réseau de 550 points de vente répartis dans 11 pays européens.

AFP (5/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.