Fermer
#CNPA - #Projet de loi - #ZFE

L’examen du projet de loi « Climat et Résilience » démarre à l’Assemblée Nationale

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’examen du projet de loi Climat a démarré en séance publique. Plus de 7 000 amendements ont été déposés par les députés, soit un nouveau record depuis la loi d’orientation sur les mobilités. Pour rappel, ce texte est divisé en grandes thématiques, tirées des travaux de la Convention Citoyenne sur le Climat. Les chapitres « consommer » et « se déplacer » seront à ce titre parmi les plus discutés avec pour principal élément de contexte l’instauration et l’élargissement des Zones à Faibles Emissions (ZFE).

« On peut relever à ce stade que tous les amendements suggérés par le CNPA ont été déposés par des députés de tous les bancs politiques », note Xavier Horent délégué général du CNPA. « Je voudrais souligner que dans la transition écologique, il y a le mot « transition », dont la réussite dépend d’une profonde adhésion populaire. Les ZFE, dans leur version actuelle, en éloignent et risquent de tester dangereusement la résilience des Français comme des entreprises. Enfin, il est regrettable que la ‘liberté’ soit le mot manquant de ce projet de loi », déclare-t-il.

AUTO-INFOS.FR (31/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.