Fermer
#Commission européenne - #Etiquetage - #Michelin - #Pneumatiques

L’étiquetage des pneus évolue pour être plus précis et prendre en compte plus de critères à partir de mai 2021

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Face aux nouveaux enjeux environnementaux, l’automobile s’adapte, et l’univers des pneumatiques n’est pas épargné. Régulièrement, de nouvelles technologies apparaissent et sont développées, comme les derniers pneus Michelin sans air et « increvables » par exemple. Avec une telle invention, les changements de pneus seraient moins fréquents.

Les pneumatiques s’usent plus ou moins vite selon leur usage et le type de route emprunté. Comme d’autres éléments de la voiture, ils sont à changer de manière ponctuelle selon un nombre de kilomètres bien défini. L’Union européenne a approuvé cette année un nouveau label avec des nouveaux critères plus précis, permettant aux consommateurs un choix plus éclairé en fonction de leurs besoins. Selon la Commission européenne : « Les nouvelles règles adoptées améliorent et renforcent l’étiquetage des pneumatiques de l’UE, permettant ainsi aux consommateurs européens de mieux choisir et de réaliser des économies d’énergie équivalent au retrait de la circulation de quatre millions de voitures dans l’UE chaque année ».

L’entrée en vigueur de cette nouvelle étiquette devrait prendre effet le 1er mai 2021. Plus précise et plus lisible (l’apposition d’un QR code est envisagée pour permettre de scanner l’étiquette avec un smartphone), elle devrait comporter, en plus des informations actuelles, des éléments sur les performances sur sol enneigé et verglacé. Dans un second temps, ce seraient des données sur la durabilité (kilométrage) et la résistance à l’abrasion qui devraient apparaître. La mesure de l’abrasion a pour vocation une meilleure maîtrise des particules de caoutchouc libérées par les pneus lors du roulage : « Une autre préoccupation importante par rapport à l’environnement », indique la Commission.

Le niveau de bruit (important avec les voitures électriques) a également été revu, qui sera accompagné des valeurs A, B ou C. En scannant le QRCode, la « carte d’identité » du pneu sera disponible sur n’importe quel smartphone. Une connexion instantanée sera disponible à la base de données « EPREL », c’est-à-dire au Registre européen des produits pour l’étiquetage énergétique, qui regroupe toutes les étiquettes de pneus du marché.

AUTOPLUS.FR (15/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.