Fermer
#batteries - #Emplois - #Formation - #véhicules électriques

L’Espagne va former 150 000 salariés de l’industrie automobile aux nouvelles exigences de la mobilité électrique

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’ industrie automobile espagnole va devenir pionnière dans la formation des salariés du secteur aux nouvelles exigences de la mobilité électrique. L’Espagne va en effet former quelque 150 000 salariés de l’automobile auto dans le domaine des batteries et de l’électrification des véhicules avec l’objectif de les requalifier et de les adapter à l’arrivée d’une mobilité « zéro émission ».

Le secrétaire général à l’Industrie, Raül Blanco, et le président de l’EIT InnoEnergy, Diego Pavía, ont signé un accord qui fera de l’Espagne le premier pays européen à déployer l’EBA250 Battery Academy, une plateforme de formation aux emplois nécessaires dans toute la chaîne de valeur des batteries.

L’initiative compte déjà plus de 30 formations, développées depuis 2018 en collaboration avec les principales entreprises et organisations européennes du secteur.

On estime que, d’ici à 2025, quelque 800 000 travailleurs au niveau européen devront être formés pour pouvoir exploiter tous les projets industriels (plus de 70 déjà aujourd’hui) qui sont déployés en Europe. En Espagne, environ 150 000 travailleurs seront formés dans le domaine des batteries au cours des cinq prochaines années. C’est un « défi », selon les signataires, mais aussi une « énorme opportunité » pour le pays, où le secteur automobile représente environ 10 % du PIB et 9 % de l’emploi.

« L’Espagne a des caractéristiques uniques et d’excellentes opportunités. Elle est le deuxième plus grand producteur automobile européen et dispose d’excellentes infrastructures et d’objectifs très ambitieux pour 2030. De plus, elle possède des gisements de minéraux tels que le lithium, le cuivre ou le fer. Toutes les conditions préalables pour être à la pointe de l’électromobilité et de la production de batteries », a affirmé le vice-président des relations institutionnelles et de la prospective de la Commission européenne, Maros Sefcovic.

COCHE GLOBAL (19/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.