Fermer
#Crit'Air - #Diesel - #Strasbourg

Les véhicules diesel seront interdits à Strasbourg en 2028

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A partir du 1er janvier 2022, l’Eurométropole de Strasbourg, qui regroupe 33 communes et plus de 500 000 habitants, posera la première pierre des restrictions de circulation dans le cadre de la création de sa ZFE (Zone à faibles émissions). A terme, la présidente de la collectivité Pia Imbss veut bannir le diesel et les véhicules les plus polluants de toutes les villes de l’Eurométropole.

A compter de cette date, les véhicules Crit’Ait 5 ne pourront plus circuler. Strasbourg rejoint donc Paris et Lyon, qui ont mis en place la même politique. Le Conseil annonce qu’il n’y aura pas de sanction pendant un an. En 2023, l’interdiction sera définitive pour ces véhicules. Elle sera étendue à ceux ayant une vignette Crit’Air 4 en 2025, puis Crit’Air 3 en 2027 et enfin Crit’Air 2, donc les véhicules diesel, en 2028.

Pour aider les automobilistes, l’Eurométropole a voté une enveloppe d’un million d’euros pour les TPE-PME et pour les foyers les plus modestes. Une aide ridicule, car elle s’élève à seulement 1 000 euros par voiture disposant d’une vignette Crit’Air 1. La ville se retranche derrière les aides prévues par l’Etat comme les primes à la conversion, mais qui sont de toute façon insuffisantes pour le plupart des ménages français.

Pour autant, consciente des problèmes qu’une telle mesure pourrait entraîner dans un avenir proche, Strasbourg va lancer dès le mois prochain une concertation auprès de la population et des entreprises.

JOURNALAUTO.COM (30/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.