Fermer
#Batterie - #Electrique - #Usine

Les usines de batteries pour V.E. devraient se multiplier en Europe

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les projets d’usines géantes de batteries se multiplient en Europe, avec notamment l’Allemand Volkswagen, l’Américain Tesla, le Français ACC, le Chinois CATL et le Suédois Northvolt. Mais de nombreux autres projets, moins connus, sont aussi en préparation. En France, celui de la start-up Verkor , soutenue par Schneider et Capgemini, prend forme à Grenoble ; la jeune pousse vient de recevoir le soutien de la région Rhône-Alpes pour son centre d’innovation, à hauteur de 7 à 8 millions d’euros. En Norvège, Morrow et de Freyr prévoient d’ouvrir chacun une usine à 32 GWh dès 2023. Sans compter InoBat Auto en Slovaquie, BritishVolt au Royaume-Uni, ItalVolt en Italie, les chinois SVolt, Farasis ou Microvast en Allemagne.

Au total, avant même les annonces de Volkswagen, les experts de l’ONG Transport & Environnement (T&E) avaient recensé 22 projets sur le Vieux Continent, représentant 460 GWh de capacité à l’horizon 2025 et 730 GWh en 2030. Tous ne sont pas encore totalement financés, certains auront du retard, d’autres ne se matérialiseront probablement pas. « Malgré tout, ces usines couvriront largement la demande, que nous estimons à 700 GWh en 2030. Il devrait même y avoir un excédent après 2025, ce qui permettra à l’Europe d’exporter des voitures électriques », avance Lucien Mathieu, chez T&E.

ECHOS (29/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.