Fermer
#Bas coûts - #Citroën - #Dacia - #Voitures électriques

Les petits modèles électriques à bas coûts, la clé pour l’essor tant attendu des V.E ?

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La baisse du prix des véhicules électriques est la condition sine qua non à leur croissance dans le parc automobile. Citroën et Dacia seront les premiers à proposer ces nouvelles générations de modèles zéro émission moins coûteux.

Jusqu »ici, les prix élevés des véhicules électriques restent le principal frein à leur diffusion en masse. La plupart affichent en effet un surcoût considérable par rapport à leurs équivalents thermiques. « Parfois, on passe même du simple au double ! », souligne Alain-Gabriel Verdevoye dans Challenges.

Après Citroën et Dacia, Volkswagen veut aussi se lancer dans l’électrique à bas coût. Herbert Diess, président du groupe Volkswagen, a annoncé en interne qu’il fallait « baisser les prix des véhicules zéro émission ». Le constructeur promet une petite électrique à moins de 20 000 euros.

L’idée initiale de Volkswagen était de proposer un modèle V.E moins coûteux en Chine, sous le label Seat – seule marque du groupe à ne pas être encore implantée sur le marché chinois. Mais la Chine ayant abaissé ses aides gouvernementales et la crise du Covid-19 ayant fait rage à travers le monde, Seat a renoncé à pénétrer le marché chinois. C’est la marque Volkswagen qui devrait finalement reprendre le projet de l’électrique à bas coût en Chine, mais aussi sur les autres marchés mondiaux.

CHALLENGES (6/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.