Fermer
#Chine - #Etude - #Europe - #Importations - #MG - #Volvo Cars

Les importations en Europe de voitures fabriquées en Chine pourraient dépasser 400 000 unités en 2025

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après des prévisions d’IHS Markit, les importations en Europe de voitures fabriquées en Chine seront supérieures à 400 000 unités en 2025 et environ 90 % de ces importations porteraient sur des marques européennes : Dacia, Mini, Smart, ou encore Volvo, DS et BMW. « Les marques chinoises ne devraient pas représenter plus de 40 000 unités en 2025 », avance Denis Schemoul, analyste chez IHS.

Pour le moment, les importations sur le Vieux continent de voitures fabriquées en Chine sont anecdotiques, et essentiellement liées à la marque MG. Relancée l’an dernier par le constructeur chinois SAIC , celle-ci a, selon IHS Markit, importé 20 000 voitures en Europe en 2019, auxquelles se sont ajoutées 6 000 grosses berlines S90 de Volvo, que le constructeur suédois, détenu par le Chinois Geely, produit désormais dans l’usine du groupe à Daqing.

De 26 000 en 2019, ce chiffre devrait passer, d’après IHS, à plus de 40 000 cette année et 90 000 en 2021, dont un tiers environ de marques chinoises, avant de réellement décoller sous la houlette de plusieurs constructeurs européens.

ECHOS (29/9/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.