Fermer
#Chine - #Importations

Les importations d’automobiles chinoises ont diminué de 32,5 % au premier semestre

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Au premier semestre de 2020, la Chine a importé un total de 361 000 véhicules (châssis inclus) représentant une valeur de 119,92 milliards de yuans (14 milliards d’euros), en baisse de 32,5 %, selon Sinomach Automobile, le plus grand concessionnaire chinois de véhicules importés. Les importations de véhicules ont atteint quelque 83 000 unités en juin, pour une valeur de 27,04 milliards de yuans (3 milliards d’euros).

Sur la période allant de janvier à juin, 431 000 véhicules importés ont été livrés en Chine, ce qui représente une baisse de 23,5 % par rapport à l’année précédente. En juin, 88 500 clients chinois ont pris possession d’un véhicule importé, en recul de 28,8 %.

Au premier semestre, Lexus, BMW et Mercedes-Benz ont été les trois marques les plus importées en Chine, avec 96 784, 69 647 et 66 734 véhicules écoulés respectivement, devant Porsche (39 268 unités), Toyota (36 959 unités), Audi (20 012 unités), Jaguar (15 068 unités), Mini (13 921 unités), Lincoln (12 730 unités) et Volkswagen (11 817 unités). Parmi ces 10 premières marques, Lexus a été la seule à enregistrer une légère croissance par rapport à l’année précédente.

GASGOO.COM (20/7/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.