Fermer
#Etats-Unis - #General Motors - #Mexique - #Usine

Les Etats-Unis demandent au Mexique d’enquêter sur une usine de General Motors

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les Etats-Unis ont invoqué l’accord commercial conclu avec le Mexique et le Canada (AEUMC) pour demander au Mexique de déterminer si les droits syndicaux d’employés d’une usine de General Motors ont été bafoués, a indiqué mercredi la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai. C’est la première fois qu’un mécanisme spécifique sur le droit syndical prévu dans le cadre de l’AEUMC (qui a remplacé l’accord de libre-échange nord-américain – Aléna – en juillet 2020) est utilisé, précise un communiqué des services de Mme Tai.

L’administration américaine a lancé cette procédure après avoir reçu des informations « semblant refléter de sérieuses violations des droits des travailleurs à Silao, dans l’Etat de Guanajuato, en lien avec un vote récent organisé par le syndicat existant pour approuver un accord collectif », détaille le document. Le gouvernement mexicain est déjà intervenu pour suspendre le vote après avoir constaté des irrégularités. Le Mexique devra maintenant déterminer s’il y a un déni de droit syndical dans l’usine de GM et, le cas échéant, tenter de résoudre les problèmes constatés. Si Washington et Mexico sont en désaccord sur la réponse apportée, les Etats-Unis pourront demander qu’un panel soit constitué pour examiner la question.

General Motors a assuré pour sa part vouloir coopérer avec les autorités. « Nous ne pensons pas que GM ait été impliqué dans les violations alléguées et avons retenu les services d’une société tierce pour effectuer un examen indépendant et approfondi », a indiqué le constructeur.

AFP (12/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.