Fermer
#Constructeurs japonais - #Réduction de coûts - #Rentabilité

Les constructeurs japonais s’efforcent d’abaisser leur seuil de rentabilité

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lorsque la pandémie de coronavirus a réduit la demande mondiale l’an dernier, les constructeurs d’automobiles japonais ont réagi promptement pour réduire leurs coûts et abaisser leur seuil de rentabilité afin de protéger leurs marges.

Lors de la présentation de ses résultats pour l’exercice 2020/2021 clos fin mars, Nissan a annoncé qu’il avait abaissé le niveau à partir duquel il commence à dégager des bénéfices au niveau opérationnel de 5 millions de véhicules vendus en 2018 à 4,4 millions d’unités.

Toyota a indiqué, lorsqu’il a présenté ses résultats annuels, qu’il avait réduit son point mort de 2 millions de véhicules depuis la Grande Récession, dont plusieurs centaines de milliers d’unités l’an dernier, et qu’il entendait continuer à améliorer sa base de coûts et à abaisser son seuil de rentabilité.

Honda a annoncé avoir réduit ses coûts fixes de 1,8 milliard de dollars en 2020/2021.

Enfin, Mazda a abaissé son point mort à 1,015 million de véhicules vendus l’an dernier (contre 1,136 million en 2019/2020) et a pour objectif de le ramener à un million d’unités cette année.

AUTOMOTIVE NEWS (23/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.