Fermer
#Corée du Sud - #Dirigeant - #General Motors - #Social

Les conflits sociaux rendent la situation en Corée du Sud intenable, avertit GM

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a averti que les conflits sociaux en Corée du Sud pourraient le conduire à se retirer de ce pays. Un mouvement de grève partielle touche depuis la fin octobre la filiale coréenne du constructeur américain, dont les ouvriers demandent la fin d’un gel des salaires qui a été introduit en 2018 lorsque GM Korea a été sauvé de la faillite.

Steve Kiefer, responsable des activités de GM à l’international, a indiqué à Reuters que ces grèves et d’autres arrêts de travail auront entraîné une perte de production de 20 000 véhicules à la fin de cette semaine. Il a ajouté que la pandémie de coronavirus avait auparavant réduit la production de GM Korea de 60 000 unités et qu’il semblait peu probable que la filiale puisse dégager un bénéfice cette année. Le conflit social actuel aura des conséquences à long terme s’il n’est pas résolu dans les prochaines semaines, a indiqué le dirigeant.

La Banque coréenne de Développement (KDB), qui est le deuxième actionnaire de GM Korea, a appelé direction et syndicat à faire des concessions.

General Motors fabrique environ 500 000 véhicules annuellement en Corée du Sud, où il emploie environ 12 000 personnes.

REUTERS (18/11/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.