Fermer
#BMW - #Brexit - #Dirigeant - #Prix des voitures

Les BMW et Mini coûteront plus cher en cas de Brexit sans accord

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les prix des voitures BMW et Mini vendues au Royaume-Uni et dans l’Union européenne augmenteront si aucun accord commercial n’est conclu pour l’après Brexit, car il faudra compenser l’impact des taxes douanières de 10 % qui entreraient en vigueur, a averti le directeur financier de BMW, Nicolas Peter, lors d’une conférence téléphonique.

Le constructeur allemand fabrique actuellement dans l’UE des voitures de marque BMW qu’il exporte au Royaume-Uni, son quatrième marché. Près de la moitié des modèles Mini assemblés outre-Manche l’an dernier ont été vendus à des clients européens.

Une hausse des prix des Mini dans l’UE et des BMW au Royaume-Uni pourrait entrainer une baisse des ventes, a indiqué M. Peter. « C’est pourquoi nous espérons toujours qu’une solution raisonnable soit trouvée », a-t-il déclaré. Un accord tardif, même après Noël, ne poserait pas de problème logistique au constructeur allemand, a assuré le dirigeant qui « ne perd pas l’espoir » qu’un accord soit trouvé.

En absence d’accord, M. Peter a indiqué s’attendre à une stabilisation rapide des flux logistiques, après éventuellement « quelques semaines » de turbulences. Quelle que soit l’issue des négociations en cours, BMW indique qu’il est « préparé » et « ne prévoit pas d’interruption » de la production début janvier grâce à des stocks supplémentaires.

AFP (16/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.