Fermer
#loi climat

Les applications de guidage vont devoir informer les utilisateurs des impacts environnementaux de leurs déplacements

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Assemblée nationale a demandé le 10 avril que les applications de guidage routier informent leurs usagers de l’impact écologique de leurs déplacements et proposent des alternatives, dans le but de réduire la pollution. Cette disposition a été adoptée à l’unanimité grâce à un amendement du co-rapporteur Jean-Marc Zulesi (LREM), lors de l’examen en première lecture de dispositions sur les transports de la future loi climat. Selon ce texte, « les services numériques d’assistance au déplacement sont tenus d’informer de façon complète les utilisateurs des impacts environnementaux de leurs déplacements ». L’objectif est de « mieux informer les automobilistes dès lors qu’existent des alternatives pertinentes à leurs déplacements habituels ou occasionnels, via les calculateurs d’itinéraires aujourd’hui très couramment utilisés », selon l’exposé des motifs du texte.

Ces applications devront par exemple indiquer la présence d’une Zone à faibles émissions (ZFE), informer des restrictions à la circulation qui s’y appliquent et fournir des informations incitant à « effectuer tout ou partie du trajet sans véhicule individuel ». Elles ne devront également pas « favoriser exclusivement l’utilisation du véhicule individuel ».

Les obligations précises de ces applications de guidage devront être définies par décret, après consultation des acteurs du secteur.

AFP (9/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.