Fermer
#Etats-Unis - #Marché - #Ventes

Le secteur automobile aux Etats-Unis termine l’année 2020 sur une note d’espoir

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les ventes de voitures aux Etats-Unis ont fortement pâti en 2020 de la pandémie de coronavirus, qui a entraîné la fermeture temporaire des usines et de nombreux concessionnaires au printemps, mais elles ont amorcé en fin d’année un rebond qui devrait se poursuivre dans les mois à venir.

Le premier constructeur américain, General Motors, a vu ses ventes reculer de 11,8 % l’an dernier. Les ventes de Toyota ont diminué de 11,3 %, celles de FCA de 17 %, celles de Nissan de 33,2 % et celles de Hyundai et de Volkswagen de 10 %. Parmi les grands constructeurs, Ford et Honda n’ont pas encore publié leurs résultats commerciaux.

« Les ventes aux particuliers ont commencé à se redresser en mai et ont retrouvé leur niveau d’avant la pandémie au cours du quatrième trimestre », a souligné General Motors, qui a indiqué s’attendre à ce que « la reprise de l’économie américaine continue en 2021 ». Sur les trois derniers mois de 2020, les ventes de GM ont progressé de 4,8 % et celles de Toyota ont augmenté de 9,4 %. Le premier a même enregistré son meilleur trimestre de ventes aux particuliers depuis 2007 et le prix de vente moyen de ses véhicules a atteint un niveau record, grâce à la demande pour les pick-ups et tout-terrain de loisir.

Les ventes de FCA ont quant à elles diminué de 8 % au quatrième trimestre, en raison principalement du repli prononcé des ventes aux flottes. Les agences de location de voitures, en particulier, « continuent de pâtir de la réduction des voyages d’affaires en raison de la pandémie », a souligné le constructeur dans un communiqué.

Selon des estimations de Cox Automotive, les ventes totales de voitures aux Etats-Unis devraient avoir reculé d’environ 15 % en 2020, à 14,4 millions d’unités. « On est revenu à la normale beaucoup plus rapidement que ce que l’on pensait » et « le secteur commence 2021 sur de solides bases », a indiqué Charles Chesbrough, économiste du cabinet spécialisé. « La question clé reste de savoir quelle ampleur la pandémie va encore prendre », a-t-il noté, ajoutant qu’il n’était pas à exclure que les ventes se replient un peu de nouveau au premier trimestre mais que le second semestre « sera potentiellement l’un des plus actifs qu’on ait jamais vu ».

« Le revirement radical des ventes de voitures neuves au cours des huit derniers mois a contrecarré ce qui aurait pu être une année encore plus sombre pour l’industrie automobile », a pour sa part indiqué Karl Brauer du site spécialisé Iseecars.

AFP (5/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.