Fermer
#Salon de Genève

Le Salon de Genève est en passe d’être sauvé

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Annulé à la dernière minute en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, le Salon international de l’automobile de Genève était en danger, mais un accord est sur le point d’être conclu avec un partenaire privé (non helvétique) pour assurer la survie de la plus grande manifestation de Suisse, a appris la Radio Télévision Suisse (RTS). Une communication est prévue à la fin du mois de mars.

« C’est un partenaire qui va nous permettre, financièrement, de retrouver une base stable, mais aussi de développer le salon. Il est fort probable que le salon soit beaucoup plus hybride avec une part digitale plus importante, mais avec toujours une part physique de rencontres », a expliqué le directeur général du Salon, Sandro Mesquita, le 2 mars dans l’émission La Matinale. « Ce partenariat permettra d’envisager l’organisation d’une nouvelle édition en 2022 », a-t-il ajouté, confirmant en outre la volonté de maintenir le salon à Genève.

Le Salon de l’automobile de Genève est l’un des plus importants salons automobiles au monde. Avant la crise sanitaire, il attirait chaque année près de 600’000 visiteurs et rapportait plus de 200 millions de francs.

RTS (2/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.