Fermer
#royaume-uni - #voitures autonomes

Le Royaume-Uni veut autoriser des voitures autonomes à circuler sur des autoroutes

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement britannique devrait autoriser dès cette année des voitures permettant aux conducteurs de retirer les mains du volant et de quitter la route des yeux à circuler sur certaines autoroutes du Royaume-Uni.

Dans un communiqué publié le 28 avril, le ministère des Transports (DfT) a indiqué qu’il autoriserait une conduite automatisée sans mains sur le volant avec des technologies permettant de rester dans la même voie pour des autoroutes où le trafic est peu dense, et à une vitesse maximale de 60 km/h (37 miles par heure).

Le gouvernement compte s’appuyer sur la technologie des systèmes automatisés de maintien de la trajectoire (Automated lane keeping system, ou ALKS en anglais), qui a fait l’objet d’un accord international pour permettre le développement des voitures autonomes. La technologie permet au conducteur d’abandonner temporairement le contrôle du véhicule mais il doit être assis sur le siège conducteur et en mesure de reprendre les commandes. Elle s’appuie sur des capteurs et des caméras pour maintenir un véhicule dans une file et met en place des manoeuvres d’urgence si elle détecte un risque de collision. 

Selon le ministère des Transports, la technologie pourrait améliorer la sécurité routière car les erreurs humaines « participent à plus de 85 % des accidents ». Le ministère estime que 38 000 emplois pourraient être créés au Royaume-Uni et que l’industrie britannique des voitures autonomes pourrait représenter 42 milliards de livres (48,3 milliards d’euros) d’ici à 2035.

AFP (28/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.