Fermer
#AAA DATA - #recensement - #véhicules

Le parc roulant automobile français s’élève à 39 millions de véhicules

Icone de twitter
CCFA_Auto
CCFA : pendant les vacances, l’information roule toujours ! 🌞🌴🏄 👉 @Groupe_Renault @GroupePSA... ccfa.fr/actualites/ccf…  #Automobile #automotive #CCFA #GroupePSA #Renault #RenaultTrucks
Icone de twitter
CCFA_Auto
FCA annonce une perte nette d’un milliard d’euros au deuxième trimestre 👉 @GroupePSA @fcagroup @Am__today @Auto21news @LaTribune @LeParisien_Auto... ccfa.fr/actualites/fca…  #FCA #PSA #Résultats
Icone de twitter
CCFA_Auto
Scania (groupe Volkswagen) confirme un plan de 5 000 suppressions de postes dans le monde 👉 @RenaultTrucksCo @VWGroup_DE @Am__today... ccfa.fr/actualites/sca…  #Plan #Scania #Suppression #emplois
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

AAA Data est parvenu à recenser le nombre précis de véhicules roulant sur les routes françaises. 39 millions de véhicules circulent au 1er janvier 2020, alors que l’administration recense toujours 52 millions de cartes grises.

Une donnée qui vaut de l’or : le chiffre précis du nombre de véhicules roulant en France. Alors que le SIV (Système d’Identification des Véhicules), mis en place en 2009, devait résoudre le problème des cartes grises toujours en vigueur alors que le véhicule a été détruit ou non roulant, force est de constater que cet objectif n’est pas atteint.

Pour preuve, le travail de fourmi réalisé par AAA Data depuis deux années, à analyser les flux de données issues des professionnels. “Après analyse, nous sommes en mesure de révéler que si le parc administratif comprend bien 52 millions de véhicules, le parc roulant atteint quant à lui 39 millions de véhicules”, explique Julien Billon, directeur général d’AAA Data.

13 millions de cartes grises existeraient donc toujours sans pour autant que l’on puisse y rattacher physiquement un véhicule.  “On ne peut attester de l’état roulant de ces 13 millions de véhicules. La première raison est que l’on observe une sous-déclaration chronique des destructions de véhicules, notamment par le biais de la filière grise des VHU, qui fait appel à des entreprises de recyclage non agréées. Et, il faut également préciser que depuis 2009, la déclaration d’exportation des véhicules a disparu des circuits. Les véhicules exportés sont donc toujours comptés sur le parc”, poursuit Julien Billon.

Ce recensement, réalisé sur les deux dernières années, montre que le parc roulant a bel et bien augmenté entre 2018 et 2019. De 38,6 millions, celui-ci a donc progressé jusqu’à 39 millions au 1er janvier 2020.

Un parc roulant âgé de 10,6 ans

Que nous enseigne donc ces nouvelles données sur le parc automobile français ? Tout d’abord que le parc roulant est âgé de 10,6 ans en moyenne. Ensuite, que ces véhicules sont majoritairement détenus par les ménages, pour 93 % d’entre eux. Les flottes d’entreprises représentent, quant à elle, un peu moins de 3 millions de voitures en circulation, soit 7 %.

Une répartition qui évolue logiquement selon les départements. Ainsi dans les Hauts-de-Seine (92), Paris (75) et l’Oise (60), la part des flottes est largement supérieure (respectivement 32 %, 26 % et 22 %). A contrario, ce sont dans les départements de la Haute-Saône (70) et de la Meuse (55) que la part des flottes est la plus faible.

L’âge du parc varie également selon les départements. La Creuse (23), le Lot (46), la Dordogne (24) et l’Ariège (09) détiennent la proportion la plus forte de voitures datant d’avant 1997, c’est-à-dire classées sans vignette Crit’Air. Mais c’est dans les Hauts-de-Seine que l’on trouve la plus forte proportion (48 %) de voitures de 5 ans et moins.

Enfin, ces nouvelles données nous enseignent également que les berlines comptent pour la majorité du parc avec près de 23 millions de véhicules, soit 58 %, suivies par les SUV (16 % du parc). Mais parmi les voitures immatriculées en 2019, la part des SUV s’élevait jusqu’à 39 %.

 

Le Journal de l’Auto

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES