Fermer
#Allemagne - #Hydrogène - #Ministre des Transports

Le ministre allemand des Transports veut promouvoir l’utilisation de l’hydrogène dans les voitures

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, souhaite promouvoir l’utilisation de l’hydrogène dans les voitures.

Trois sites sont présélectionnés pour accueillir un nouveau centre d’innovation et de technologie dans le domaine de l’hydrogène : Chemnitz,  en Saxe ; Pfeffenhausen, en Bavière, et Duisburg, en Rhénanie du Nord-Westphalie. Une étude de faisabilité doit être réalisée pour ces projets dans les mois à venir, et, selon le ministre, le site retenu recevra un financement à trois chiffres en millions d’euros.

M. Scheuer a par ailleurs réaffirmé sa position selon laquelle il ne fallait pas miser seulement sur les motorisations électriques à batterie pour les véhicules du futur, mais aussi sur l’hydrogène et les carburants de synthèse. Le ministère des Transports pourrait financer des projets dans le cadre de la stratégie nationale de l’hydrogène pour un montant total de 1,6 milliard d’euros.

AUTOMOBILWOCHE (28/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.