Fermer
#CCFA - #Immatriculations - #Marché - #Prévisions - #Ventes

Le marché français a reculé de 19,8 % en août et de 32 % sur 8 mois

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Avec 103 631 immatriculations en août 2020, le marché français des voitures particulières neuves a reculé de 19,8 % à nombre de jours ouvrés comparable (21 jours). Sur huit mois, les immatriculations se sont établies à 998 409 unités, en baisse de 32 % à nombre de jours ouvrés comparable (167 jours).

En août, le marché des véhicules utilitaires légers – 25 829 unités – a diminué de 2 %. Au cours des huit premiers mois de l’année, il a chuté de 24,8 %, à 240 923 unités (+ 6,8 % à nombre de jours ouvrés comparable).

Avec 1 986 immatriculations de véhicules industriels au mois d’août, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a baissé de 5 %. Sur huit mois, il a subi un recul de 34,1 %, à 25 462 unités.

Les ventes de voitures du Groupe PSA ont diminué de 8,4 % en août, à 34 268 unités (- 13,3 % pour Citroën, à 11 190 unités, – 40,5 % pour DS, à 893 unités, – 3,5 % pour Peugeot, à 18 997 unités, et – 3,7 % pour Opel, à 3 188 unités), et celles du groupe Renault de 20 %, à 21 724 unités (- 24,4 % pour la marque Renault, à 14 158 unités, – 6,4 % pour Dacia, à 7 538 unités, et – 92,7 % pour Alpine, à 28 unités).

Les marques françaises ont reculé de 13,3 % en août, à 55 992 unités, et les marques étrangères de 26,3 %, à 47 639 unités (- 35 % pour le groupe Volkswagen, à 11 704 unités ; – 0,4 % pour le groupe Toyota, à 7 322 unités ; + 23,8 % pour le groupe Hyundai, à 5 945 unités ; – 4,4 % pour le groupe BMW, à 4 425 unités ; – 1,8 % pour le groupe Ford, à 4 072 unités ; – 17,5 % pour le groupe FCA, à 3 703 unités ; – 56,6 % pour le groupe Daimler, à 3 437 unités ; – 31,2 % pour le groupe Nissan, à 2 205 unités ; – 71,9 % pour Suzuki, à 1 520 unités ; + 6,3 % pour Volvo Cars, à 1 014 unités ; – 59,4 % pour Mitsubishi, à 532 unités ; et – 59,9 % pour le groupe Tata, à 239 unités).

Depuis le début de l’année, les ventes de PSA ont reculé de 33 %, à 322 563 unités (- 36,9 % pour Citroën, à 100 793 unités, – 18,2 % pour DS, à 14 196 unités, – 29,5 % pour Peugeot, à 179 644 unités, – 43,2 % pour Opel, à 27 930 unités), tandis que celles du groupe Renault ont diminué de 29,6 %, à 253 762 unités (- 26,5 % pour Renault, à 193 759 unités, – 36,8 % pour Dacia, à 59 665 unités, – 86,2 % pour Alpine, à 338 unités). Sur huit mois, les marques françaises ont enregistré une baisse de 31,5 %, à 576 369 unités, et les marques étrangères un recul de 32,6 %, à 422 040 unités.

Par ailleurs, le marché des véhicules d’occasion est estimé à 491 315 unités au mois d’août, en hausse de 16,8 %, et à 3 493 942 unités sur les huit premiers mois de l’année, en diminution de 9,2 %.

Le marché se remet doucement de l’effondrement du printemps lié à la crise sanitaire. Avec un commerce automobile paralysé par le confinement, les livraisons de véhicules s’étaient écroulées de 72 % en mars, de 88,8 % en avril, puis encore de 50,3 % en mai. Elles s’étaient ensuite redressées de 1,2 % en juin et de 3,9 % en juillet. Pour François Roudier, porte-parole du CCFA, la contreperformance du mois d’août s’explique surtout par un effet de comparaison défavorable, les chiffres du même mois en 2018 et 2019 ayant été artificiellement gonflés par des changements de réglementation au 1er septembre. « On retrouve cette année un mois d’août normal. On comble progressivement le trou terrible » creusé durant le confinement, « les commandes pour septembre sont bonnes, le troisième trimestre va être bon », a-t-il commenté.

M. Roudier a indiqué que le CCFA maintenait une prévision de marché à – 30 % sur l’ensemble de l’année 2020, en cas de stabilisation de la situation actuelle, ou à – 25 % voire – 20 %, en cas d’amélioration plus marquée.

AFP, COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA (1/9/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.