Fermer
#Immatriculations - #Location de longue durée - #Marché - #Sesamlld

Le marché de la location de longue durée a reculé de 23 % au premier trimestre

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après le dernier baromètre du Syndicat des entreprises automobiles en LLD et des mobilités (Sesamlld), le marché de la location de longue durée a plongé de 23 % au premier trimestre de 2020. Il s’est ainsi immatriculé 116 967 véhicules de moins de 3,5 tonnes sur trois mois. Le Sesamlld note que le « marché de la LLD résiste mieux que le marché hors LLD ». Il a représenté 27 % des immatriculations totales du marché automobile français (VP et VUL) de janvier à mars.

La part des véhicules des loueurs de longue durée se maintient au sein des flottes : 59,5 % du marché des flottes d’entreprise, contre 58,9 % au premier trimestre de 2019.

Le segment des voitures particulières du marché LLD totalise 91 643 immatriculations, en baisse de 20,5 %, tandis que celui des véhicules utilitaires accuse un repli de 25 %, à 16 457 unités.

Le parc total géré est stable par rapport au premier trimestre 2019 : 1 450 637 véhicules circulant en LLD (- 0,3 %) et 463 777 véhicules en Fleet management (+ 1,4 %).

La part du diesel dans les immatriculations en LLD diminue : 58 % des véhicules légers (VP, VUL et VS) immatriculés au mois de mars 2020 (contre 65 % en mars 2019). A l’inverse, la part des véhicules à essence dans les parcs en LLD augmente légèrement : 32 % des véhicules légers immatriculés en mars 2020 (contre 30 % en mars 2019). La plus forte progression provient des véhicules fonctionnant aux énergies alternatives (électriques, hybrides), qui affichent une part d’environ 10 % des immatriculations en LLD. Celle-ci atteint même 12 % du marché si l’on isole les seules voitures particulières (+ 4 points par rapport à mars 2019).

Les utilitaires et véhicules de société des parcs en LLD restent structurellement dotés de motorisations diesel (89 % des immatriculations).

Le taux moyen de CO2 des véhicules immatriculés en LLD au premier trimestre de 2020 est de 113,6 grammes par km, contre 114,2 g/km pour le reste du marché automobile.

LARGUS.FR (26/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.