Fermer
#Immatriculations - #Marché - #royaume-uni - #SMMT - #voitures

Le marché britannique des voitures neuves a baissé de 4,4 % en septembre

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les immatriculations de voitures neuves au Royaume-Uni ont diminué de 4,4 % au mois de septembre, à 328 041 unités, portant le volume pour les neuf premiers mois de l’année à 1,24 million d’unités, en recul de 33,2 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

Le mois dernier, les ventes aux particuliers ont baissé de de 1,1 % et celles aux flottes de 5,8 %. La demande de voitures à essence a reculé de 20,9 % ; celle de voitures diesel a plongé de 38,4 %. Les ventes de voitures électriques et d’hybrides rechargeables (21 903 et 12 400 unités, respectivement) ont en revanche plus que doublé et représenté 10,5 % des ventes totales, contre 3,7 % seulement en septembre 2019.

Les trois modèles les plus vendus sur le marché britannique en septembre ont été la Vauxhall Corsa (10 553 unités), la Ford Fiesta (9 545 unités) et la Mercedes Classe A (8 085 unités).

Le secteur s’attend désormais à un recul de 30,6 % des ventes de voitures neuves sur l’ensemble de l’année, correspondant à un manque à gagner de 21,2 milliards de livres (23,3 milliards d’euros).

« Dans une année très perturbée, l’industrie automobile a montré une incroyable résistance, mais ce n’est pas une reprise. Malgré le coup de pouce de la nouvelle plaque d’immatriculation, l’introduction de nouveaux modèles et des offres attrayantes, il s’agit du mois de septembre le plus faible depuis l’introduction du système à deux plaques d’immatriculation en 1999. A moins que la pandémie ne soit maîtrisée et que la confiance des consommateurs et des entreprises ne soit rétablie, l’avenir à court terme apparaît très difficile », a commenté Mike Hawes, délégué général de la SMMT.

COMMUNIQUE SMMT (5/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.