Fermer
#Marché - #Ventes - #voitures - #VUL

Le marché brésilien des véhicules légers a augmenté de 209,8 % en mai

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers au Brésil ont augmenté de 209,8 % en mai par rapport à mai 2020, à 175 405 unités, et de 7 % par rapport à avril 2021, indique la Fenabrave (Fédération des concessionnaires).

Au cumul des cinq premiers mois de l’année, les ventes ont affiché une croissance de 30,1 %, à 837 125 unités.

Pour Alarico Assumpção Júnior, président de la Fenabrave, le bon résultat obtenu par le secteur en mai est dû aux livraisons de véhicules vendus au cours des mois précédents. « Malgré les efforts des constructeurs, les livraisons de véhicules n’ont pas encore atteint l’équilibre, faute de certains composants, principalement électroniques. Dans les résultats du mois de mai, nous remarquons qu’une partie des ventes fait référence à des ventes réalisées au cours des mois précédents. Du fait de la baisse de l’offre, les stocks de véhicules, tous segments confondus, restent à un niveau très bas », a-t-il déclaré.

La Fenabrave a également indiqué qu’elle maintenait sa prévision de croissance des ventes de 16 % pour cette année, annoncée en janvier.

« Les indices de confiance de l’industrie sont élevés. Il y a une forte demande et, avec l’évolution de la vaccination et de l’immunisation de la population contre le Covid-19, nous pourrions avoir un scénario plus favorable que prévu », a déclaré Alarico Assumpção Júnior. « Mais il est encore trop tôt pour modifier nos prévisions, nous allons attendre la fin du semestre pour mieux évaluer le scénario dans son ensemble, y compris la régularisation de la production », a-t-il conclu.

AUTOMOTIVE BUSINESS (2/6/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.