Fermer
#Aide - #Coronavirus - #Michelin - #Production

Le groupe Michelin va fabriquer des masques de protection

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe Michelin a annoncé le 7 avril redémarrer trois sites français à Troyes, au Puy-en-Velay et à Clermont-Ferrand, afin de relancer la production, mais aussi pour fabriquer des masques de protection. « Aujourd’hui, nous avons trois usines qui commencent la fabrication de masque de catégorie 1 », a déclaré Florent Menegaux, président du manufacturier, au micro de RTL. Ces protections seront distribuées aux employés du groupe qui vont reprendre progressivement le travail, ainsi qu’aux personnels soignants. En outre, Michelin prévoit de fabriquer une nouvelle génération de masques FFP2, en partenariat avec le CEA. « On va rentrer en production pour en fabriquer des millions j’espère », a poursuivi le dirigeant, précisant que ces prototypes à base de caoutchouc étaient « en phase d’homologation ». Par ailleurs, M. Menegaux a indiqué que le groupe Michelin était en capacité de « fabriquer des pièces pour des respirateurs ». Il a indiqué soutenir Air Liquide, le seul fabricant de respirateur en France, et assuré travailler à « un projet d’assemblage et de fabrication d’un autre type de respirateur ».

FIGARO (7/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.