Fermer
#Gouvernement - #Mesures de soutien

Le gouvernement soutient déjà 110 entreprises des secteurs de l’aéronautique et de l’automobile

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement soutient déjà 110 entreprises des secteurs de l’aéronautique et de l’automobile dans le cadre de son plan de soutien aux deux filières, qui a vu 1 500 entreprises déposer un dossier, a affirmé le 20 octobre la ministre déléguée chargée de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher. Ces entreprises sélectionnées vont réaliser 190 millions d’euros d’investissements et « seront accompagnées par nos soins à hauteur d’un peu moins de 90 millions d’euros », a affirmé la ministre sur les ondes de BFM Business.

« On avance très vite sur la réalisation des dossiers », s’est-elle félicitée, notant que pour l’ensemble des dispositifs mis en place dans le secteur industriel, « le compteur général » selon Mme Pannier-Runacher, plus de 3 000 entreprises s’étaient déjà signalées.

Parmi les 110 projets soutenus financièrement par le gouvernement, la ministre a cité notamment le soutien à la numérisation au sein de l’entreprise vendéenne Sepro, un fabricant de robots principalement à destination du secteur automobile. Plus généralement il s’agit « d’entreprises qui fabriquent des robots, qu’on va ‘digitaliser’, des entreprises qui vont pouvoir gagner des marchés parce qu’elles vont avoir une offre différente grâce aux équipements et aux logiciels que nous allons contribuer à leur faire acheter », a-t-elle noté.

AFP (20/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.