Fermer
#Bénéfice net - #Résultats financiers - #Volvo Group

Le bénéfice net de Volvo Group a baissé de 46 % en 2020

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le constructeur de poids lourds Volvo Group indique avoir dégagé un bénéfice net et une rentabilité en baisse en 2020 à cause du Covid-19, en dépit de la reprise observée au cours du second semestre.

En 2020, « nous avons dû faire face à des fluctuations spectaculaires de la demande » en raison du virus », a expliqué dans un communiqué Martin Lundstedt, président du groupe suédois. Plombé par une baisse de ses ventes (- 22 %), le constructeur a annoncé dans un communiqué que son bénéfice net annuel s’était établi à 19,3 milliards de couronnes (1,9 milliard d’euros), contre 35,9 milliards en 2019.

La marge opérationnelle annuelle de Volvo Group est passée de 11,5 % à 8,1% sur un an. Dans le même temps, le constructeur est toutefois parvenu à largement réduire ses coûts (- 20 %). « Nous avons considérablement amélioré notre flexibilité en termes de volume et de coûts, qui étaient des facteurs cruciaux pour la résistance de nos revenus en 2020 », se félicite-t-il.

Au cours du second semestre, le groupe a repris des couleurs, porté par une reprise de son activité sur ses marchés. « L’utilisation des camions [son principal marché] et des machines par les clients a augmenté lorsque les restrictions liées au Covid-19 ont été assouplies au cours de l’été, cette évolution s’est poursuivie au cours des troisième et quatrième trimestres », explique le groupe.

Sur la période octobre-décembre, les ventes nettes de l’entreprise se sont élevées à 96,9 milliards, un résultat conforme à celui de 2019 (après ajustement des effets de change).

Pour 2021, le Volvo Group prévoit « des perturbations de la production et une augmentation des coûts au moins pour le premier trimestre ». Dans le même temps, il a augmenté ses prévisions annuelles pour sa branche poids-lourds en Europe, en Amérique du Nord et au Brésil.

AFP (3/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.