Fermer
#Avere - #Bornes de recharge - #Electrique - #v

L’Avere-France prône une amélioration de l’interopérabilité

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après Joseph Beretta, de l’Avere-France, c’est par un accès facile aux différentes bornes de recharge que passe le développement de l’électrique et de l’hybride en France. « Les obstacles liés au prix et à l’autonomie [des V.E.] sont en train de tomber. Sur les nouveaux modèles, les tarifs ont baissé et les autonomies dépassent les 300 kilomètres. Désormais, les efforts doivent se porter sur le déploiement des bornes de recharge. Le déficit concerne les installations publiques, mais également les copropriétés où il est difficile d’installer des prises ou des Wall-box », déclare-t-il.

M.Beretta explique que la recharge dans des lieux publics est nécessaire dans les conditions d’itinérance. « Lorsque vous quittez votre domicile, vous pouvez avoir besoin de vous recharger dans un lieu public. Parallèlement, dans une zone dense dépourvue de parking, si vous possédez un véhicule électrique, il est nécessaire de disposer de bornes sur la voie publique. Le programme d’aide au financement Advenir permet d’obtenir l’installation de bornes à la demande dans certaines conditions et finance des municipalités qui développent un réseau public », détaille-t-il. « Aujourd’hui, une grande majorité des bornes sont interopérables. Il est possible de se recharger avec un paiement à l’acte ou à l’aide d’une appli ou d’une carte accréditive liée à un réseau. Les différents réseaux commencent à être interopérables au niveau européen. Mais il existe encore trop de cartes différentes. Chargemap a passé des accords avec de nombreux réseaux et propose un Pass qui se veut le plus universel possible. De son côté, le Groupement pour l’itinérance des recharges électriques de véhicules (Gireve) travaille avec tous les opérateurs pour mettre en place cette interopérabilité », ajoute-t-il.

MONDE (8/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.