Fermer
#Etude - #Recharge - #royaume-uni - #véhicules électriques

L’autorité britannique de la concurrence se penche sur la recharge des véhicules électriques

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) a lancé une étude sur le secteur de la recharge des véhicules électriques au Royaume-Uni, après que le gouvernement britannique a confirmé que la vente de voitures à moteur thermique serait interdite à partir de 2030.

La recharge est cruciale pour le déploiement des véhicules électriques, a souligné la CMA, qui concentrera son étude sur deux aspects : comment développer un secteur concurrentiel tout en attirant des investissements privés pour l’aider à croître, et comment assurer que les utilisateurs des bornes de recharge aient confiance dans le service. L’étude durera environ un an.

Il y a actuellement près de 20 000 bornes de recharge publiques au Royaume-Uni,  mais il en faudra beaucoup plus pour accompagner la hausse de la demande de véhicules électriques. L’autonomie est source d’inquiétude et il est « essentiel que les conducteurs puissent accéder à une borne de recharge quand ils en ont besoin », a indiqué la CMA.

AUTOCAR (3/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.