Fermer
#batteries - #Groupe PSA - #Opel - #Saft

Lancement d’une usine pilote de batteries européennes pour V.E.

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion de la visite du Président Emmanuel Macron à l’usine de Saft de Nersac (Nouvelle-Aquitaine), Total, au travers de sa filiale Saft, et le Groupe PSA avec Opel, ont annoncé leur volonté d’unir leur savoir-faire pour développer en Europe une activité de production de batteries pour véhicules électriques et leur intention de créer à cette fin une société conjointe dénommée ACC (Automotive Cell Company).

Ce projet s’appuiera sur une R&D de pointe apportée notamment par Saft, pour produire à compter de 2023 des batteries pour véhicules électriques qui seront au meilleur niveau technologique en termes de performance énergétique, tant en termes d’autonomie que de temps de recharge, et présenteront un bilan carbone meilleur que la concurrence, de façon à établir une nouvelle référence en Europe.

La première étape de ce projet est relative à des activités de R&D, et porte notamment sur la construction d’une usine pilote sur le terrain de l’usine Saft de Nersac. Ce site, dont le démarrage est prévu mi-2021, représente un investissement de 200 millions d’euros. Environ 200 emplois de haute qualification seront ainsi créés dans la région Nouvelle-Aquitaine pour la mise au point, la qualification et l’industrialisation de nouvelles technologies de batteries lithium-ion de haute performance.

Cette première étape doit permettre de décider de l’investissement dans une usine de fabrication à grande échelle (8 GWh dans un premier temps, 24 GWh à terme), qui serait située dans la région Hauts-de-France, puis une seconde usine en Allemagne de même capacité, pour atteindre à horizon 2030 une capacité cumulée de 48 GWh. Cela représenterait la production de 1 million de batteries par an, soit environ 10 % à 15 % du marché européen. In fine, ce sont près de 5 milliards d’euros qui nécessiteront d’être mobilisés pour réaliser cet ambitieux programme.

Les Groupes Total et PSA saluent le soutien des autorités françaises, allemandes et européennes à ce projet qui recevrait près de 1,3 milliard d’euros de soutiens publics au cours de son développement dans le cadre d’un projet IPCEI autorisé par la Commission européenne. La société ACC (Automotive Cell Company) sera créée entre Saft et PSA-Opel sur une base 50-50 pour la ligne pilote. En phase industrielle, la part de Saft dans ACC sera limitée à 33 %.

COMMUNIQUE DE PRESSE SAFT (30/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.