Fermer
#Dirigeant - #Honda - #Nomination

L’actuel directeur de la R&D de Honda promu président-directeur général

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Honda a annoncé la nomination de Toshihiro Mibe, actuel responsable de la recherche-développement du groupe, au poste de président à compter du 1er avril, ainsi que directeur général à partir de juin.

Agé de 59 ans, Toshihiro Mibe a fait toute sa carrière chez Honda, où il est entré en 1987.

Arrivé aux commandes en 2015, l’actuel PDG de Honda, Takahiro Hachigo (61 ans), va brièvement siéger au conseil d’administration avant de quitter le groupe en juin.

La nomination de M. Mibe intervient alors que Honda intensifie ses efforts dans les véhicules électrifiés, connectés et autonomes.

Honda est devenu en novembre dernier le premier constructeur au monde à obtenir le droit de commercialiser un système avancé de conduite autonome (niveau 3), devant être introduit cette année sur sa nouvelle berline Legend au Japon.

Sous le mandat de M. Hachigo, Honda a aussi considérablement renforcé ses liens avec General Motors, notamment en investissant à partir de 2018 plusieurs milliards de dollars dans Cruise, la filiale de voitures autonomes du constructeur américain.

Honda et GM ont également annoncé en septembre dernier qu’ils comptaient s’associer en Amérique du Nord pour partager leurs plateformes de véhicules et leurs coûts de développement.

M. Hachigo a rompu avec la précédente politique expansionniste de Honda en programmant ces dernières années la fermeture de plusieurs de ses usines, au Japon, au Royaume-Uni et en Turquie.

Le constructeur a aussi pris en octobre dernier la décision symbolique de se retirer de la Formule 1 à l’issue de la saison 2021, en invoquant ses nouveaux objectifs de moteurs non polluants et son ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

AFP (19/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.