Fermer
#Production - #Semiconducteurs - #Taïwan

La sécheresse à Taïwan risque d’amplifier la pénurie mondiale de semiconducteurs

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Taïwan est l’un des endroits les plus humides au monde, mais la sécheresse qui y sévit actuellement risque d’amplifier la pénurie mondiale de semiconducteurs.

Le pays est un fournisseur essentiel de semiconducteurs, or la fabrication de ces composants demande énormément d’eau. En 2019, les usines de Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), le plus gros fabricant mondial de semiconducteurs, ont englouti à elle seules 156 000 tonnes d’eau par jour, soit l’équivalent de 60 piscines olympiques. « TSMC a toujours des plans de secours en cas de restrictions d’eau. Ce qui fait qu’il n’y a pas pour l’heure d’impact sur la production », a assuré le groupe, qui a acheminé de l’eau par camions vers certaines unités de production.

Le gouvernement vient d’imposer des restrictions à plus d’un million de foyers et d’entreprises du centre de l’île. Les trois plus grands technopôles, qui abritent les principaux groupes technologiques du pays, ont reçu la consigne de baisser de 15 % leur consommation d’eau. « Cela génère de l’angoisse dans les usines de semiconducteurs au moment où elles doivent honorer des commandes en hausse », observe Iris Pang, spécialiste de l’économie taïwanaise chez ING. Selon elle, la pénurie de puces risque de durer jusque 2022, voire 2023.

AFP (22/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.