Fermer
#Coronavirus - #OICA - #Prévisions - #Production - #Ventes

La production d’automobiles mondiale a baissé de 16 % en 2020

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La production d’automobiles mondiale a baissé de 16 % en 2020, à moins de 78 millions de véhicules (soit à peu près son niveau de 2010), durement touchée par la pandémie de coronavirus, indique L’OICA.

L’Europe dans son ensemble a connu une baisse de plus de 21 %. Tous les principaux pays producteurs ont connu de fortes baisses, allant de 11 % à près de 40 %. L’Europe a représenté près de 22 % de la production mondiale l’an dernier.

En Amérique, la production de 15,7 millions d’unités en 2020 représente 20 % de la production mondiale. Dans la région de l’ALENA, la production a diminué de plus de 20 %, et le secteur manufacturier américain, de 19 %. L’Amérique du Sud a chuté de plus de 30 %, le Brésil ayant reculé de près de 32 %.

Le continent africain a également connu une forte baisse, de plus de 35 %.

De son côté, l’Asie a plutôt bien résisté, avec un déclin de production de seulement 10 %. La Chine notamment, qui a été durement touchée dans les premiers mois de 2020, s’est redressée très rapidement ; au total, la réduction de la production chinoise a été limitée à seulement 2 %. L’Asie reste de loin la plus grande région productrice du monde, assurant 57 % de la production mondiale.

L’OICA compile également les chiffres des ventes/immatriculations dans ses pays membres. La tendance de 2020 montre une baisse similaire à celle de la production, cependant limitée à environ 12 %. Le président de l’organisation Fu Bingfeng souligne que « les derniers mois de 2020 à l’échelle mondiale ont montré une reprise graduelle aux niveaux de 2019, de sorte que les résultats définitifs sont nettement meilleurs que la baisse initialement prévue de 20 % ou plus ». Il y a cependant des différences marquées, avec de fortes baisses de plus de 20 %, voire 30 % sur la plupart des grands marchés, à l’exception de la Chine (- 2 %) et de la Corée du Sud (+ 6 %) ; le marché turc s’est également très bien tenu, après 2 ans de très fortes baisses en 2018 et 2019.

M. Fu conclut que « la demande de mobilité des personnes et des biens devrait rester élevée. Mais il est tout aussi clair que la demande de mobilité n’est pas la même que par le passé : l’industrie automobile est confrontée à de nombreux défis en même temps, outre la nécessité de récupérer économiquement, tels que des produits toujours plus propres et leur production, des véhicules toujours plus sûrs, la connectivité, l’automatisation, etc. Les constructeurs de véhicules et leurs vastes réseaux de fournisseurs relèvent tous ces défis et continueront de façonner l’avenir d’une mobilité propre et durable ».

COMMUNIQUE DE PRESSE OICA (24/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.