Fermer
#Chine - #Coronavirus - #Fermetures d'usines - #Pénurie

La pénurie de pièces pourrait freiner le rebond de la production en Chine

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que les usines d’automobiles chinoises se remettent des fermetures causées par l’épidémie de coronavirus, elles font face à un nouveau casse-tête : la potentielle pénurie de pièces. Le virus entraine actuellement des perturbations de production en Europe, en Amérique du Nord et au Japon, régions qui fournissent des composants essentiels aux constructeurs d’automobiles en Chine. Les groupes à risque vont des constructeurs mondiaux tels que Tesla et BMW aux producteurs locaux tels que Guangzhou Automobile et Zhejiang Geely Holding, qui pourraient tous faire face à des perturbations si la pandémie perdurait.

La Chine a importé pour 36,7 milliards de dollars de composants automobiles l’an dernier, l’Allemagne, le Japon et la Corée du Sud représentant respectivement 28 %, 27 % et 6 % du total, selon le China Automotive Technology and Research Center, un groupe de réflexion soutenu par l’Etat. Les Etats-Unis arrivent au quatrième rang, avec 5,9 %.

AUTOMOTIVE NEWS CHINA (16/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.