Fermer
#Conduite autonome - #Etats-Unis - #Logiciel - #NHTSA - #Tesla

La NHTSA suit de près le lancement du nouveau logiciel de « conduite autonome » de Tesla

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’agence américaine en charge de la sécurité routière (NHTSA) a annoncé le 22 octobre qu’elle surveillait attentivement le lancement, par Tesla, d’un logiciel de conduite autonome dont les premiers tests sont en cours.

Le constructeur de véhicules électriques a fourni cette semaine la version test d’une nouvelle fonctionnalité qualifiée de « conduite entièrement autonome » à un nombre non précisé de « conducteurs experts et prudents ». Le patron de Tesla, Elon Musk, a précisé lors de l’annonce des résultats trimestriels de l’entreprise le 21 octobre, que le logiciel devrait être déployé à grande échelle d’ici à la fin de l’année.

“La NHTSA a été informée de la nouvelle fonctionnalité de Tesla, qui constitue une extension de son système existant d’aide à la conduite. L’agence examinera de près la nouvelle technologie et n’hésitera pas à prendre des mesures pour protéger le public contre des risques déraisonnables pour la sécurité », a indiqué l’agence américaine dans un communiqué.

Le consortium PAVE (Partners for Automated Vehicle Education), qui compte parmi ses membres Ford, General Motors et Waymo, a critiqué l’approche de Tesla. « Les essais sur route sont une grande responsabilité et faire appel à des consommateurs non entraînés pour valider un logiciel au stade beta est dangereux et en contradiction avec les directives et les normes de l’industrie existantes », écrit le consortium dans un communiqué publié le 22 octobre.

REUTERS (23/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.