Fermer
#Mortalité routière - #Onisr - #Sécurité Routière

La mortalité routière a reculé de 35,2 % en janvier

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le nombre de personnes décédées sur les routes de France métropolitaine a reculé de 35,2 % en janvier (171 victimes), indique la Sécurité routière.

Cette baisse de la mortalité s’explique en partie par le couvre-feu instauré pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, souligne l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dans un communiqué. Mais elle doit toutefois être mise en relation avec les « chiffres particulièrement dégradés du mois de janvier 2020. Ainsi, si on compare les chiffres de janvier 2021 avec ceux de janvier 2019, cette baisse n’est que de 28,5 % », ajoute l’organisme.

Le mois dernier, 89 automobilistes et 26 piétons notamment ont trouvé la mort sur les routes.

Les autres indicateurs sont également en baisse, avec un recul des accidents corporels (3 472, soit 1 068 accidents de moins) et du nombre de blessés (4 277 personnes, soit 1 403 de moins).

A l’inverse en Outre-mer, la mortalité a augmenté en janvier par rapport au même mois de l’année précédente, avec 22 décès, soit 6 de plus, et 330 personnes blessées, soit 50 de plus, les restrictions de déplacements et d’activités étaient moindres qu’en métropole, ajoute l’ONISR.

La mortalité sur les routes de France a connu en 2020 son plus bas niveau historique depuis l’après-Guerre, avec un total de 2 550 victimes, largement attribué à la réduction de la circulation provoqué par la crise sanitaire.

AM-TODAY.COM (15/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.