Fermer
#Mortalité routière - #Sécurité Routière

La mortalité routière a atteint un point bas historique en France en 2020

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Quelque 2 550 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en 2020, soit le plus bas niveau enregistré depuis l’après-Guerre, sous l’effet de la réduction de la circulation causée par la crise sanitaire, a annoncé le 29 janvier la Sécurité routière.

Le nombre annuel de morts n’était auparavant jamais passé sous la barre symbolique des 3 000 personnes. Le bilan de 2020 marque une chute de 21,4 % par rapport à 2019, mais sa signification est « à relativiser en raison » de la pandémie de coronavirus, a précisé la Sécurité routière.

Le confinement du printemps 2020 a par exemple entraîné une baisse du trafic de 75 % en avril, selon le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema). Lors de ce même mois, la mortalité routière avait chuté de 55,8 % (103 décès).

La mortalité en Outre-mer, où la crise sanitaire a moins eu d’impact sur les déplacements, a diminué de 8,7 % en 2020 (232 morts). En métropole, les autres indicateurs ont aussi baissé, dont le nombre d’accidents corporels enregistrés par les forces de l’ordre (- 19,7 %) et celui des blessés (- 20,9 %).

La baisse de la mortalité des automobilistes épouse également la tendance générale (- 23 %, soit 1 243 morts).

Les modes de déplacements individuels ayant été privilégiés avec la pandémie de Covid-19, la mortalité des piétons, cyclistes et utilisateurs d’engins de déplacements personnels motorisés (EDM, comme les trottinettes électriques) a en revanche beaucoup moins diminué. Ainsi, 389 piétons ont été tués (- 94), 174 cyclistes (- 13) et huit utilisateurs d’EDM (- 2).

La mortalité des camionneurs n’a quant à elle pas baissé (35 tués), « sans doute parce que la circulation des poids lourds, liée à des besoins économiques vitaux, n’a pas été fortement impactée par les restrictions », a indiqué la Sécurité routière.

SUDOUEST.FR (29/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.